Votre don en action

Haïti : vers l’éradication du choléra

Conséquence sanitaire du séisme en 2010, l’épidémie de choléra a causé de nombreux décès au sein de la population. Le nombre de cas baisse d’année en année grâce aux programmes de prévention mis en place par l’UNICEF, et la prise en charge des malades.

Vos dons pour les enfants

Je donne

Haïti : vers l’éradication du choléra
En Haïti, grâce à vos dons, l’UNICEF a rétabli l’accès à l’eau dans des écoles. Les enfants peuvent se laver les mains facilement, et se prémunir ainsi de la transmission du choléra.
De
À

Que fait l’UNICEF avec vos dons ?

3 exemples :
 
46 € = 10 000 comprimés de purification de l’eau
. Chaque comprimé traite 4 à 5 litres d’eau, permettant aux enfants de boire en toute sécurité.
 
74 € = 1 000 sachets de sels de réhydratation orale. Ces sachets peuvent sauver la vie de centaines d’enfants souffrant du choléra.
 
132 € = un kit de base pour satisfaire les besoins de 10 familles: seaux, bidons, savons, comprimés de purification d’eau…

Stéphanie (plus bas en photo) est un petit bout de chou de 22 mois. Depuis 3 jours elle souffrait de diarrhée, sa mère Asseline s’en inquiète et l’emmène au centre de santé de Petite-Rivière-de-l’Artibonite, au nord de la capitale Port-au-Prince.
Cela a été une longue marche dans la poussière par 35 degrés à l’ombre depuis leur domicile, dans la commune de Dessalines. « J'avais six enfants, raconte Asseline. Mais un de mes fils est mort en 2010, il avait la diarrhée et vomissait. Nous ne savions pas ce qui l’avait rendu malade. »
 
Quand Asseline et sa petite sont arrivées au centre de santé, un test de diagnostic rapide a confirmé que le choléra était la cause de la diarrhée aiguë de Stéphanie. La petite fille a été immédiatement placée dans le centre de traitement du choléra où elle a reçu un traitement intraveineux et elle a reçu une solution de réhydratation orale.
« Je suis heureuse que ma petite aille mieux, témoigne Asseline, rassurée par la prise en charge de son enfant. Hier, elle était tellement faible qu’elle ne pouvait pas s’asseoir. »
 
Stéphanie est une enfant parmi des milliers qui ont été sauvés du choléra en Haïti grâce à l’action de l’UNICEF et ses partenaires, donc grâce à vos dons.
 

Le choléra, une conséquence catastrophique du séisme

Le séisme de janvier 2010 a causé de lourdes pertes humaines, et a ébranlé les infrastructures en Haïti. Dont les maisons, les écoles et les centres de santé. L’épidémie de choléra a été déclarée en octobre 2010. Plus de 705 000 cas présumés ont été recensés jusqu’à cette année 2014, causant plus de 8 500 décès.
 
À ce jour, on enregistre 250 nouveaux cas chaque semaine, soit une personne qui tombe malade toutes les heures. Les départements du Centre, du Nord et de l'Artibonite, là où vivent Stéphanie et sa maman Asseline, continuent d’afficher les taux les plus élevés de choléra. Ils représentent 68 % de tous les cas présumés recensés.
 
Il existe toutefois des raisons d'être optimiste. En 2013, face à l’épidémie, le gouvernement haïtien a lancé un plan de 10 ans pour l’élimination du choléra. Le plan comprend des interventions de lutte contre la maladie et, à plus long terme, pour son élimination, en renforçant les infrastructures d’eau et d'assainissement dans les zones rurales.
Les efforts commencent à payer car au premier semestre 2014, on a constaté une réduction de 76 % du nombre de cas présumés par rapport à la même période en 2013.

L’UNICEF, acteur majeur dans la lutte contre le choléra

Dès le début de l’épidémie, l'UNICEF a travaillé main dans la main avec le gouvernement et les communautés pour réaliser le droit de chaque enfant haïtien à la santé. L'objectif est de répondre à tous les cas présumés de choléra dans les 48 heures grâce à des équipes mobiles à même de fournir un kit d’hygiène d'urgence, de mener des campagnes de sensibilisation et des visites de décontamination des foyers. L'UNICEF apporte un soutien technique et financier au Ministère de la santé. Six ONG partenaires sont déployées dans les départements du pays pour soutenir le Ministère de la santé et l'UNICEF facilite la coordination et le suivi constant dans ces domaines d’importance.
 
Par ailleurs, l'UNICEF a aidé le gouvernement haïtien à vacciner contre le choléra plus de 100 000 personnes en 2013 et près de 184 500 personnes en 2014.
Lentement mais sûrement, nous arriverons tous ensemble à éradiquer le choléra en Haïti. Tous ces résultats positifs pour les enfants existent grâce à vous et vos dons.
 
Merci de votre soutien !
 
Pour en savoir plus :
Tous nos articles sur Haïti
Comment Haïti lutte contre le choléra
Une longue marche pour éliminer le choléra en plein cœur d’Haïti

Mots-clés :