Bilan

Haïti, 5 ans après le séisme : des progrès significatifs pour les enfants

La situation des enfants haïtiens s’est nettement améliorée grâce aux nombreux progrès réalisés, bien qu’il reste encore beaucoup à faire 5 ans après le séisme. Alors que les enfants sont en phase de résilience, les prochains défis visent à assurer durablement le développement de tous les enfants, et à continuer la reconstruction du pays.

Vos dons pour les enfants

Je donne

Haïti, 5 ans après le séisme : des progrès significatifs pour les enfants
Depuis le séisme, l’UNICEF France et ses donateurs ont contribué précieusement à la reconstruction des écoles pour les enfants haïtiens.
De
À

5 ans après la catastrophe, nous vous proposons un bilan de l’action humanitaire de l’UNICEF. Résultats en chiffres et progrès réalisés pour les enfants, avec la collaboration du gouvernement haïtien et de ses partenaires.
 

Santé

Depuis 2010, près de 3 millions d'enfants ont été vaccinés et ainsi protégés contre les maladies évitables. La couverture de la vaccination systématique est passée de 58% à plus de 80%.
L’UNICEF a soutenu la création de 11 nouveaux centres de Prévention de la Transmission VIH/SIDA de la mère à l’enfant qui permettent d’atteindre les femmes malades dans les zones les plus isolées.
Malgré le taux élevé de mortalité causée par le séisme en 2010, le taux de mortalité infantile continue de baisser régulièrement depuis 15 ans.
 

Nutrition

Dès la première année après la catastrophe, plus d'un demi-million d'enfants ont été pris en charge. Depuis, la malnutrition aiguë chez les moins de 5 ans a été réduite de moitié, passant de 10% à 5%, et la malnutrition chronique a diminué de 29% à 22%.
Près de 500 000 mères et leurs bébés ont reçu des conseils sur la nutrition et l'allaitement dans 198 « espaces amis des bébés » créés pour assurer un soutien au niveau communautaire. Par ailleurs, plus d'un demi-million de femmes à risque ont reçu des comprimés vitaminés pour prévenir l'anémie.
 

Eau et assainissement

Jusqu’en 2014, plus de 600 000 personnes ont bénéficié de l’amélioration de l'approvisionnement en eau et des services d'assainissement. Environ 106 000 déplacés dans des camps ont été soutenus en 2014 par des programmes dédiés à l'amélioration des conditions sanitaires et d'hygiène.
Au total, près de 196 000 personnes dans les camps ont accès aujourd'hui à au moins 10 litres d'eau potable par jour, grâce à l’aide de l'UNICEF.
 

Éducation

Plus de 80 000 enfants ont pu aller à l'école dans 193 écoles semi-permanentes construites par l'UNICEF après le séisme. Quelques 750 000 enfants et plus de 15 000 enseignants dans 2 500 écoles ont reçu du matériel d’apprentissage et d'enseignement.
77% des enfants âgés de 6 à 11 ans étaient à l'école primaire en 2012, comparativement à un peu moins de 50% en 2005-2006.
Par ailleurs, 49 500 étudiants ont reçu des kits de fournitures, y compris 1 000 étudiants handicapés.
 

Protection

À la suite du séisme,  plus de 120 000 enfants ont bénéficié d'activités structurées et d’un soutien psychosocial dans 520 « espaces amis des enfants » gérés par des organismes communautaires soutenus par l'UNICEF.
Depuis le tremblement de terre, 8 780 enfants séparés d’un ou des deux parents ont été enregistrés, et plus de 2 770 ont été réunis avec leur famille.
Le cadre juridique du système de protection des enfants a été renforcé en Haïti, grâce à quoi 73% des enfants haïtiens ont un certificat de naissance.
 
« Les 5 ans du drame du séisme est l’occasion de faire le deuil de ce qui a été perdu, de nous réjouir de tout ce qui a été accompli et d’accélérer nos efforts pour accomplir ce qu’il reste à faire » explique Marc Vincent, représentant de l’UNICEF en Haïti.
L’espoir est de retour pour un avenir meilleur en Haïti.
Continuons nos efforts pour tous les enfants.
 
Pour en savoir plus :
Toutes nos actualités sur Haïti
Haïti : vers l’éradication du choléra

Mots-clés :