Urgence

L’Irak au bord de la catastrophe humanitaire

L’UNICEF appelle à un renforcement des moyens dédiés à l’assistance humanitaire pour les 10 millions de personnes qui devraient avoir besoin d’aide d’ici la fin 2015.

Urgence Irak

Je donne

L’Irak au bord de la catastrophe humanitaire
De
À

L’urgence humanitaire qui a commencé à l’été 2014 en Irak se dégrade dramatiquement.  8.4 millions de personnes, dont 3.7 millions d’enfants, ont besoin d’assistance humanitairesoit une augmentation de plus de 50% en 3 mois. Ce chiffre pourrait atteindre 10 millions d’ici la fin 2015. Pourtant, des opérations d’aide humanitaire vitales portant assistance aux familles et enfants risquent d’être arrêtées à moins que des fonds ne viennent.
 

Une situation « explosive »

 
Pour Sébastien Lyon, directeur général de l’UNICEF France, « La réponse humanitaire est essentielle pour permettre à la population irakienne piégée par le conflit de survivre dans des conditions acceptables. »
 
Les violences ont déjà obligé près de trois millions de personnes à fuir leurs foyers et à se disperser vers plus de 3 000 sites à l’intérieur du pays. Les droits de l’homme et l’état de droit sont constamment bafoués alors que les tensions interconfessionnelles s’aggravent. Les exécutions massives, le viol et des actes horribles de violence sont omniprésents.  Par ailleurs, Le conflit prive des centaines de milliers d’enfants, garçons et filles, d’éducation, de protection et compromet gravement leurs chances d’avenir.
 

Des services vitaux menacés de disparaitre

 
Le déficit de financement est si grave que 77 cliniques  de première ligne ont dû fermer et que les rations alimentaires de plus d’un million de personnes ont été réduites. Faute d’une aide financière supplémentaire, de nombreux autres services d’importance vitale devront disparaître.
 
« La communauté internationale doit faire absolument tout son possible pour répondre aux besoins humanitaires en Irak. Parallèlement à l’assistance vitale, il est impératif de se concentrer sur l’éducation comme moyen de sauver cette génération d’enfants marquée par les conflits et la violence », a affirmé la Présidente de la Commission du développent du Parlement européen, Linda McAvan.
 

L’UNICEF assure une réponse d’urgence

 
L’objectif principal est de fournir aux femmes et aux enfants déplacés un accès aux services de base, face à la violence et les privations dont ils sont victimes.
 
L’UNICEF et ses partenaires mettent en place des activités d’assistance visant à assurer la survie des communautés, en ciblant en particulier les minorités et les familles les plus vulnérables. Du matériel d’urgence est régulièrement fourni dans les camps de déplacés, ou sous forme de kits d’urgence pour les populations en dehors.
A travers leur réponse, l’UNICEF et ses partenaires ont fourni une aide d’urgence répondant à des besoins de première nécessité à 850 000 personnes depuis aout 2014.
Cependant, les fonds manquent pour continuer à venir en aide aux victimes du conflit irakien. Vous pouvez leur venir en aide en faisant un don. Merci.

Mots-clés :